Quels types de sous-produits animaux pour mes croquettes pour chien ?

Quels types de sous-produits animaux pour mes croquettes pour chien ?

De nos jours, les gens prennent conscience qu’une alimentation saine est nécessaire pour notre santé et pour l’environnement. Mais qu’en est-il de nos animaux ? Les sous-produits animaux sont-ils bons pour leur santé ? Comment les choisir et surtout, sur quels critères ?

Les sous-produits animaux dans la nourriture pour chien

Pour commencer, qu’est ce qu’un sous-produit d’origine animale ? Il s’agit de tous les morceaux impropre à la consommation pour l’homme ou plus généralement des morceaux non consommés par l’homme. Pour éviter le gaspillage et surtout pour des raisons économiques, les industriels ne jetent pas ces morceaux et les recyclent dans la nourriture pour animaux.

Dans les pâtées pour chien et autres aliments humides, les sous-produits animaux sont essentiellement des abats. Cela se traduit, dans notre mode de vie, par le foie, les reins, les poumons, la rate. Ces morceaux au goût prononcé sont nutritifs et agréables au goût. Ces sous-produits animaux sont sans danger et l’on peut les utiliser sans souci dans la nourriture de nos amis à quatre pattes car ils subviennent aux besoins en protéines et nutriments des animaux.

Dans les aliments secs de types croquettes, il s’agit généralement de farine de sous-produits. Dans ce cas, on utilise les parties comestibles de l’animal, comme les abats, les tissus ou mêmes les os. Les industriels cuisent ces éléments afin d’éliminer les bactéries et d’assécher ces morceaux. La boule ainsi formée sera broyée et malaxée afin de créer la pâte pour fabriquer les croquettes.

Quel type de nourriture privilégier ?

Les industriels ne s’embêtent pas à trier les différents sous-produits animaux lors de l’élaboration des aliments de nos animaux. Pour des raisons économiques par exemple, les industriels laissent les os dans la préparation. Mais un chien ne mange pas les os, il les ronge tout au plus.

De plus devant tous les scandales alimentaires de ces dernières années, ne trouverons nous rien si une enquête se déroulait dans l’industrie alimentaire pour animaux ?

Ces aliments ultra transformés dont les sous-produits animaux proviennent d’origines diverses ont-ils une traçabilité suffisante pour la santé de nos animaux ?

Nous pouvons aussi nous interroger sur les abattoirs et les différents scandales qui ont eu lieu. Est-il possible d’avoir un impact sur tout cela ?

L’étiquetage des aliments pour chien

Nous distinguons tout d’abord plusieurs catégories de sous-produits d’origine animale. Ce classement permet d’évaluer le risque pour la santé de l’homme et de l’animal :

  • Sous-produits de catégorie 1 : il existe un haut risque pour la santé publique. Ce sont des aliments qui peuvent provenir d’animaux contaminés par des substances interdites. Ces sous produits doivent être détruits. Ils peuvent transmettre des maladies à l’homme ou aux animaux. Nous avons ainsi l’exemple de la vache folle.
  • Sous-produits de catégorie 2 : Il comporte les animaux issus de l’élevage ou des expérimentation. Ils peuvent contenir des résidus médicamenteux. Leur utilisation est interdite en alimentation animale mais se valorise pour le compost ou l’engrais.
  • Sous-produits de catégorie 3: Nous avons dans cette catégorie tous les produits que l’on utilise pour la nourriture de nos animaux. Les parties non valorisées des animaux abattus ou non utilisées pour notre consommation pour raison économique. Ces sous-produits subiront des traitements spécifiques pour être consommés par les animaux.

Pour choisir son paquet de croquettes avec sous-produits d’origine animale, il est important de vérifier que l’ingrédient principal soit le poisson ou la viande. Ainsi, un étiquetage faisant mention d’un taux peu important sera à éviter car nous le considérons comme suspect et surtout peu nutritif. Il ne conviendra moins à l’alimentation de nos chiens.

De plus, nous avons un indicateur intéressant : le taux de cendres des croquettes. Il s’agit en fait du taux de minéraux. Concernant les aliments de nos animaux, il faudrait normalement un taux de cendres inférieur à 12%. Dans le cas contraire, l’aliment est à proscrire car de mauvaise qualité nutritionnelle. Egalement, un taux de minéraux trop important favorise l’apparition de calculs urinaires.

Mais lorsque l’on est sensible à la condition animale, est-il possible de choisir des croquettes pour chien sans sous-produits animaux ?

Les croquettes pour chien sans sous-produits animaux

Les chiens et les chats doivent manger des protéines animales, ce sont des carnivores. Il ne nous est donc pas possible d’avoir une nourriture vegan pour nos animaux.

La seule nourriture que l’on pourrait leur donner, étant sensible à la condition animale, serait des croquettes à base d’insectes.

Il ne s’agit donc pas de nourriture vegan à proprement parler. Mais ces croquettes permettent d’avoir un impact moindre sur l’environnement tout en respectant les besoins nutritifs de nos animaux.

Car, premièrement, les insectes ne nécessitent pas les mêmes conditions d’élevage que les animaux à viande « traditionnels ». Ils consomment moins d’eau, ont besoin de moins d’espace et émettent moins de gaz à effet de serre.

Plusieurs marques se sont lancées, vous connaissez sans doute Tomojo, il y a également une marque française, 100% fabriqué en France : invers.fr.

Si jamais vous vous lancez, n’oubliez pas deux choses :

  • Vous devez toujours vérifier la composition de ces aliments et vérifier que le taux de protéines est suffisant pour que l’alimentation soit suffisamment nutritive. Vérifiez également l’origine des aliments et les différents produits utilisés.
  • N’oubliez pas la transition ! Vos chiens doivent s’habituer à cette nouvelle alimentation sous peine de problèmes digestifs. Nous vous conseillons de faire une transition entre les anciennes croquettes et les nouvelles croquettes d’au moins une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.