L’histoire de Sonni, ce chien abandonné devenu sauveteur en montagne

L’histoire de Sonni, ce chien abandonné devenu sauveteur en montagne

L’histoire commence mal pour ce jeune malinois. Âgé d’à peine 10 mois, il est retrouvé seul dans un appartement, attaché à un radiateur. Abandonné par ses anciens maîtres, Sonni, le berger malinois est alors placé dans un refuge près de Grenoble.
Malheureusement pour lui, il restera un an à l’adoption malgré deux essais d’adoption qui se sont malheureusement révélés infructueux. Les bénévoles du refuge voyaient alors l’avenir sombre pour Sonni.

« Sonni, c’est exactement le chien que je voulais ! Il a un caractère magique, très joueur. Travailler avec lui est un régal »

Heureusement pour lui, le grand jour arriva. Un des cadres du groupe d’investigation cynophile de la gendarmerie de Gramat (Lot) parti en repérage dans les refuges de la région. Il a alors testé Sonni qui avait tout d’un pro : en bonne santé, équilibré, sociable et joueur.
Il trouva alors un nouveau maitre en la personne du maître chien Éric Bruguière. Le coup de foudre fut instantané entre les deux compères.

« Durant les tests d’évaluation, j’avais émis le souhait d’avoir un chien joueur et proche de l’homme. Sonni comble toutes mes espérances, j’ai même eu mieux que le chien espéré ! »

Sonni, le berger Malinois a passé toutes sortes de tests médicaux et techniques afin de savoir s’il était apte. Pourtant, de nombreux chiens sont recalés à ces tests, mais Sonni passa tous les tests avec succès. Il devient alors officiellement chien gendarme. Chaque année, la gendarmerie sauve environ 4% des chiens comme Sonni.

sonni chien montagne

« J’ai tenu compte de son histoire pour l’éduquer en accentuant le jeu. »

Ensuite, il doit alors subir un entrainement intense afin de poursuivre son instruction. Entre septembre et mi-décembre 2016, il sera alors en formation en haute montagne dans les Pyrénées. Il apprendra alors de nouvelles compétences comme le pistage pour rechercher des personnes disparues ou en fuite. Puis il apprendra à réagir en cas d’avalanches. Bien sur, il devra tout d’abord découvrir la neige, car il n’avait jamais encore connu cela. Ensuite, il lui a fallu apprendre à sentir une odeur humaine enfouie sous la neige et à montrer à son maître l’emplacement en faisant une marque. (en grattant)

sonni chien montagne

Sonni a désormais oublié sa vie d’avant et peut se concentrer sur sa vie de sauveteur. En moyenne, il lui reste 8 ans à travailler dans la gendarmerie avant de prendre une retraite bien méritée.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *