Les bases de l’éducation positive pour votre chiot

Les bases de l’éducation positive pour votre chiot

De nos jours, en termes d’éducation, la mode est au renforcement positif. Encore mal vue par certains, cette méthode d’éducation positive apporte pourtant beaucoup de bienfaits.

De nombreuses études ont montré que l’éducation positive permet à un chien de développer moins de comportements problématiques.
Citons par exemple cette étude publiée dans le Journal of Veterinary Behaviour.

Avec une méthode positive, les chiens testés ont montré qu’ils étaient moins craintifs ou sujet à des agressions.

Nous allons maintenant voir en quoi consiste cette technique d’éducation positive. Ainsi que quelques mises en situation pour votre chiot.

L’éducation positive : le principe

Le but est de construire une relation positive entre le maître et son chien. Afin de rendre la cohabitation agréable et harmonieuse.

Pour cela, contrairement à la méthode par punition, nous allons ignorer les mauvais comportements. Pour éduquer votre chien, il vous faudra uniquement valoriser les bons comportements. Cela motive le chien à reproduire le bon comportement qui a eu une conséquence positive.

Ainsi, on évite que le chien obéisse par crainte et soit sans cesse dans l’évitement d’une sanction mais plutôt dans la recherche d’une récompense.

Le principe de la récompense

Dans l’éducation positive de votre chien, donner une récompense ne veut pas dire uniquement lui donner une friandise. Un renforcement positif passe aussi par une caresse, une parole encourageante ou une petite séance de jeu.

Tout dépend de votre chien. C’est pour cela qu’il est important d’apprendre à le connaître. Ceci afin d’observer la récompense qui sera le plus adéquate. Par exemple, il sera inutile de féliciter un chien par une caresse si celui-ci n’aime pas le contact. Il est important qu’il puisse associer la récompense à quelque chose de positif pour lui.

education positive récompense

Instaurer des règles en éducation positive

Vivre avec un animal de compagnie signifie cohabiter avec une autre espèce. Le chien ne fonctionne pas de la même manière que nous. Dans le cadre d’une cohabitation, il est donc logique de vouloir mettre en place un cadre. Ce cadre posera des limites, que le chien devra respecter pour une bonne harmonie entre vous.

La punition après coup est une erreur fréquemment observée chez les propriétaires de chiens. N’oubliez pas que le chien vit uniquement dans le présent. Si vous le grondez pour une chose qu’il a faite il y a quelques temps, il ne comprendra pas pourquoi vous agissez comme cela.

Education positive du chiot : la propreté

Tout d’abord, voici quelques informations à connaître. Voici la durée de contrôle de la vessie du chien en fonction de son âge.

Chiot < 3 mois1 heure
Chiot > 3 mois3 heures
Chien adulte8 à 10 heures

Comme vous pouvez le constater, un chiot a un contrôle très limité de sa vessie. Il est donc important de le promener en extérieur toutes les heures. Et plus spécialement après une sieste, un repas, après s’être désaltéré. Restez avec lui le temps qu’il faudra, et une fois qu’il a fait ses besoins, félicitez-le de manière exagéré. Ce renforcement positif est la base de l’éducation positive.

Pendant la nuit, ou lorsque vous vous absentez, il peut-être intéressant de créer un coin toilettes à l’intérieur. Dans le cas où vous le prenez sur le fait en train de faire ses besoins ailleurs, prenez-le délicatement et installez le à son coin toilette. Ne nettoyez pas avec de la javel car cette odeur l’attirera et lui donnera envie de faire au même endroit.

Pour le coin toilette, des journaux empilés suffisent, en prenant soin de laisser les feuilles du dessus légèrement humide. Vous pouvez également opter pour des toilettes plus sophistiquées.

éducation positive toilette chien

Education du chiot : les aboiements

Un chien aboie naturellement pour protéger son territoire. Il vous prévient ainsi qu’il a détecté un intrus. Si vous souhaitez interrompre l’aboiement du chien, vous pouvez le faire en éducation positive.

éducation positive aboiement

Tout d’abord, choisissez un mot qui représentera votre ordre, par exemple « Chut ». Lorsque votre chien aboie, prononcez le calmement. Ne lui hurlez pas dessus car cela pourrait avoir l’effet inverse. Votre chien prendrait cela pour un jeu et ce serait la surenchère à celui qui fait le plus de bruit.

Une fois que votre chien s’est calmé (armez vous de patience au début), félicitez-le.

Du matériel en éducation positive

1 – Le clicker

Cet objet est très utilisé par les adeptes du renforcement positif. Le « clic » effectué par cet objet sera un son reconnaissable par votre chien. Une fois le son produit et que le chien a effectué l’ordre demandé, donnez-lui sa récompense. Il peut être utilisé pour le rappel par exemple mais fonctionne également pour tout ordre.

2 – Les friandises

L’objet très utile, surtout au début pour bien faire comprendre au chien la notion de récompense. A voir suivant les goûts de votre chien et si celui-ci est gourmand ou non.

Pour aller plus loin, je vous conseille cet ouvrage : Le rustica de l’éducation positive du chiot et du chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *