Pourquoi installer des ruches en ville n’est pas une si bonne idée

Pourquoi installer des ruches en ville n’est pas une si bonne idée

Aux premiers abords, installer des ruches en ville parait extrêmement intéressant. Afin de sauver les abeilles que l’on sait en déclin. Produire un miel local, 100% naturel.

Malheureusement, cette augmentation du nombre d’abeilles domestiques joue un rôle négatif sur les abeilles sauvages. Pourtant, la diversité des espèces d’abeilles influe directement sur la biodiversité.

Les différentes espèces d’abeilles

Nous différencions deux types d’abeilles : les abeilles domestiques et les abeilles sauvages.

différentes espèces abeilles

Il faut savoir qu’en france, il existe des centaines d’espèces d’abeilles sauvages différentes dont les bourdons. Et cette diversité est à l’origine de la diversité de nos fleurs et vergers. Mais la grande majorité des ces abeilles sont solitaires et voleront seules toutes leurs vies à butiner ce qu’elles trouvent sur leurs chemins.

Une partie des abeilles sauvages (la totalité pour les domestiques) sont des abeilles à miel : elles se déplacent en essaim et vont se loger dans des nids (pour les sauvages) ou des ruches (pour les domestiques) afin de former le miel.

Ruches en villes : les 2 grands dangers

ruches en ville

Le premier danger des ruches en villes vient des sociétés qui vendent les essaims domestiques. Dans ce business d’apiculture, lorsqu’on importe des espèces d’abeilles d’autres continents, on prend également le risque d’importer des parasites et maladies. Ceux là mêmes qui viendront sans doute contaminer les abeilles sauvages déjà établies sur le territoire.

Ruches en villes : Une surpopulation nuisant aux abeilles sauvages

De plus, les abeilles domestiques dévorent tout sur leur passage. Et en ville, elles sont en surpopulation. Elles vont donc dévorer tout le nectar présent dans le secteur, ne laissant plus rien pour les abeilles sauvages. Par exemple sur Paris, on estime qu’il y a environ 1000 ruches. Chaque ruche abrite 50 000 abeilles, ce qui fait environ 50 millions d’abeilles domestiques rien que pour Paris. Hors sur Paris, les ressources florales ne sont pas infinies et les abeilles sauvages vont se voir repousser hors de la ville afin de trouver de quoi butiner.

Sauvons les abeilles sauvages au lieu d’installer de nouvelles ruches en ville

Afin de préserver la biodiversité, il peut être intéressant d’aider les abeilles sauvages. Pour cela, donnons leur de quoi butiner. Il est important d’avoir des espèces de végétaux différentes à leur offrir toujours dans un optique de protection de la diversité de la nature.

ruches en ville graines fleurs diversité

Nous pouvons également installer des nichoirs pour insectes. Spécialement conçus pour accueillir tout types d’insectes dont les abeilles solitaires.

nichoirs à insecte biodiversité

Protégeons les abeilles sauvages, vos potagers et vergers n’en seront que plus abondants. Et la biodiversité sera préservée.

protéger les abeilles sauvages livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *